David Smith (2004)

Récipiendaire du Prix du nouveau chercheur 2004

Est-il possible de prévenir la violence et l'intimidation dans les écoles? C'est à cette question que le professeur David Smith s'efforce de répondre depuis qu'il s'est joint à la Faculté d'éducation en 1998. Psychologue de formation, David Smith s'est d'abord consacré à la consultation avant d'orienter ses études dans le domaine de la pédagogie. Il a vite été fasciné par les questions relatives à la violence et à l'intimidation dans les écoles, et a entrepris des recherches en vue de déterminer comment on pourrait offrir un meilleur avenir aux enfants à risque.

Le professeur Smith a obtenu son diplôme en psychologie à la St. Francis Xavier University en 1988. Il s'est ensuite installé à Montréal, où il a terminé sa maîtrise en éducation (1991) et son doctorat (1998) avec spécialisation en psychologie de l'orientation à l'Université McGill.

Il a tout d'abord travaillé comme conseiller au Collège Dawson de Montréal, au début des années 90. Il s'est ensuite lancé dans la thérapie de groupe, la consultation privée et l'enseignement à l'Université McGill, avant de se joindre à l'Institut des banquiers canadiens, où il a été conseiller en formation de 1996 à 1998. C'est alors qu'il a obtenu un poste de professeur adjoint à la Faculté d'éducation de l'Université d'Ottawa, pour être ultérieurement nommé professeur agrégé et secrétaire de la Faculté.

Avant de quitter Montréal en 1998, professeur Smith a publié un guide intitulé Financial Goal Counseling sous l'égide de l'Institut des banquiers canadiens. Durant les années qui ont suivi, il a contribué à son nouveau domaine de recherche, l'intimidation et la violence chez les jeunes, en publiant plusieurs chapitres dans des recueils et articles dans des publications revues par les pairs, notamment Alternatives to School Suspension: An Intervention for At-risk Youth (2002) et Anti-bullying Interventions in Schools: Ingredients of Effective Programs (2004).

En 2001, le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada a octroyé à professeur Smith une subvention de trois ans pour son projet Interventions for Aggressive Youth: An Investigation of School-based Anti-bullying and Anti-violence Programs.

Parmi les principales réalisations du professeur Smith, mentionnons l'évaluation du Projet Éclipse, un programme de prévention de la violence pour les jeunes à risque. Il a également mené une enquête provinciale sur l'intervention anti-intimidation dans les écoles de l'Ontario, dont les résultats ont été diffusés à l'échelle internationale par le biais de l'American Psychological Association. Par ailleurs, le professeur Smith a effectué une méta-analyse des études portant sur les interventions globales visant à prévenir l'intimidation en milieu scolaire, en collaboration avec Barry Schneider et Peter K. Smith, deux chercheurs principaux œuvrant dans le domaine de l'intimidation et de l'agression chez les enfants. De plus, professeur Smith a joué un rôle vital dans la création de l'unité de recherche en orientation scolaire de la Faculté d'éducation.

Professeur Smith, grâce à son don unique de rassembleur, est en mesure de former des équipes de recherche capables de s'attaquer à des questions complexes. Comme le souligne David Paré, co-enquêteur dans le cadre du programme de recherche anti-intimidation et récipiendaire du Prix nouveau chercheur en 2003, "ce qui est également remarquable chez le professeur Smith, c'est son engagement à diffuser sans tarder auprès d'une vaste audience les résultats de ses recherches ".

En bout de ligne, ses recherches bénéficieront à tous les programmes anti-intimidation mis en œuvre dans les écoles en procurant à celles-ci des ressources pour améliorer les résultats de leurs interventions auprès des jeunes à risque.

Haut de page