Littératies numériques : une semaine d’innovation

Publié le mercredi 19 juillet 2017

Participant.e.s - Littératies numériques
Du 10 au 14 juillet 2017, l’Université d’Ottawa accueillait un institut fort réussie sur les littératies numériques; quelque 75 participants y ont pris part à des exposés, ateliers pratiques et autres activités d’exploration, de collaboration et d’innovation liées à ce sujet d’actualité. Organisé par l’Institut canadien pour l’apprentissage des littératies numériques de la Faculté d’éducation, l’événement mettait en vedette les contributions de la professeure Michelle Hagerman, Megan Cotnam-Kappel, Diane Watt et Emmanuel Duplàa. L’institut était destinée aux éducateurs provenant d’horizons et de conseils scolaires différents, qui étaient invités à travailler de concert pour en apprendre plus sur les littératies numériques et leur intégration dans les salles de classe. 
 
Dans le cadre de ces cinq journées, les participants se sont penchés sur quatre grands thèmes : la conceptualisation et la production de vidéos numériques, le mouvement bricoleur, les jeux vidéo et les interactions d’apprentissage, ainsi que le développement des littératies par projet d’enquête. Ils étaient ensuite amenés à choisir un thème sur lequel se concentrer pour préparer un projet final. L’institut proposait notamment une présentation de la professeure Janette Hughes, de l’Institut de technologie de l’Université d’Ontario, de même qu’une allocution de Sarah Gretter, du Centre pour l’innovation en apprentissage et en technologie de la Michigan State University. Fait saillant incontestable de la semaine, l’expédition au Musée canadien de l’histoire invitait les participants à mettre en rapport les littératies numériques et l’histoire du Canada. 
 
L’innovation et l’émotion ont marqué la dernière journée de l’institut, alors que les participants présentaient le fruit de leur labeur en collaboration avec leurs nouveaux partenaires et amis. En mettant de l’avant des vidéos amusantes et audacieuses, des créations originales et des propositions révélatrices, les participants ont démontré leur aptitude à innover et à mettre en pratique leurs compétences nouvellement acquises en littératies numériques. 
 
Visionnez la vidéo 
Haut de page