Mise en œuvre d’un programme de formation dramaturgique auprès d’adolescents

Publié le lundi 27 mars 2017

Mariette Théberge, professeure à la Faculté d’éducation, a collaboré à un projet mis sur pied par Théâtre-Action dans les écoles francophones de l’Ontario. Ce projet visait à aider les adolescents de ces écoles dans la production de créations collectives ou dans l’écriture de pièces de théâtre.

Mme Théberge s’est intéressée, d’une part, à suivre l’expérience vécue par les conseillers dramaturgiques qui avaient la tâche d’appuyer les élèves et, d’autre part, à connaître les besoins d’apprentissage des élèves dans leurs projets d’écriture.

Cette recherche a permis d’apporter une dimension réflexive sur la pratique de Théâtre Action et aussi de donner un appui aux communautés francophones.

Le théâtre étant au cœur même de l’évolution de la francophonie ontarienne, il encourage la prise de parole orale et écrite chez les jeunes par l’expression théâtrale. Ces jeunes ont pu découvrir comment aller plus loin dans leur écriture dramaturgique. De plus, la possibilité de produire des textes en français et de les présenter à un public constitué d’autres jeunes contribue à une affirmation identitaire dans le contexte minoritaire francophone.

À l’issue de ce projet, Mariette Théberge a écrit un chapitre intitulé : « La mise en œuvre d’un programme de formation dramaturgique auprès d’adolescents »[1].

 

 

[1] Théberge, M. (2016). La mise en œuvre d’un programme de formation dramaturgique auprès d’adolescents. Dans Réfléchir à la formation artistique. C. Chaîné, M. Théberge, H. Bonin, D. Blondin, H. Duval et A-M. Émond (dir.). Québec : Presses de l’Université Laval.

 

Haut de page