Témoignages - Études supérieures

Ce qui m'a attirée vers la maîtrise en éducation était la possibilité de la faire entièrement en ligne. Même avec un emploi à temps plein, j'ai pu poursuivre mon cheminement aux études supérieures. Les cours en ligne m'ont donné une grande flexibilité sur le plan de ma gestion du temps. Les travaux d'équipe m’ont aussi permis de collaborer virtuellement avec d’autres personnes au Canada et ailleurs dans le monde. Les échanges d’idées et de vécus ont été très enrichissants pour mon parcours professionnel.

Valérie Drouin, candidate à la maîtrise en éducation (M.Éd.) en leadership, évaluation, programmes et politiques éducationnelles 


L’engagement véritable et le désir d’aider correspondent non seulement à ma formation initiale, mais aussi à ma personnalité. Mieux : mon cheminement actuel m’aide déjà à envisager des projets éducatifs de type « gagnant-gagnant ». De plus, mon expérience universitaire  comme analyste, chercheur et formateur est bénéfique à plus d’un titre. Je suis donc certain de susciter des occasions de bienfait immense et authentique dans le respect des valeurs de chaque communauté d’ici et d’ailleurs.

Guillaume Koffi, candidat à la maîtrise en éducation (M.Éd.) en leadership, évaluation, programmes et politiques éducationnelles


Tout au long de mon parcours aux études supérieures, j’ai eu le privilège de côtoyer des professeurs qui m’ont offert l’encadrement et l’appui nécessaires pour mener une recherche de terrain à l’international sur un sujet qui me passionne. Grâce à mon expérience de recherche au sein d’une école de langue minoritaire au pays de Galles, je détiens dorénavant une expertise me permettant de contribuer au secteur de l’éducation en milieu minoritaire francophone au Canada. Je termine mon parcours doctoral avec un bagage de connaissances et de compétences riche et équilibré grâce à des expériences formatrices au sein du programme, et ce, tant en recherche qu’en enseignement.

Karine Turner, candidate au doctorat en sociétés, cultures et langues (directrice : Nathalie Bélanger).


Pendant ma maîtrise en éducation dans la concentration Sociétés, cultures et langues, j’ai été énormément inspirée par les parcours variés des autres étudiantes et étudiants du programme, tels que l’enseignement de l’anglais langue seconde en Chine ou encore la pédagogie hip-hop dans les écoles publiques de Toronto. Le fait de travailler avec un groupe de professionnels aussi diversifié a donné lieu à de riches discussions en salle de classe et a grandement favorisé mon apprentissage. J’étais également reconnaissante envers les professeurs de la Faculté d’éducation, qui nous encourageaient à intégrer nos champs d’intérêt aux travaux qui nous étaient assignés. J’ai été en mesure de faire de la recherche sur l’éducation des réfugiés pendant ma maîtrise et j’ai même eu l’occasion de présenter mon mémoire sur l’aide que peuvent apporter les enseignants canadiens aux élèves réfugiés lors du symposium Jean‑Paul‑Dionne 2017, colloque organisé par la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa.

Emma White, candidate à la maîtrise (M.Éd.) en sociétés, cultures et langues


Les cours offerts dans le programme de maîtrise m’ont permis d’explorer l’éducation sous différents angles et d’apprendre des notions de pédagogie avancées. En échangeant sur leur expérience, les étudiants apprennent au contact des autres et s’améliorent pour devenir plus professionnels.

Jiayao Wu, candidat à la maîtrise (M.Éd.) en enseignement et apprentissage


La Faculté d’éducation est un endroit où vous pouvez apprendre, grandir et faire vraiment changer les choses. Les membres du corps professoral et de la direction sont à l’écoute des étudiants et de leurs besoins. Comme étudiant au doctorat, j’ai participé à plusieurs projets intéressants et profité de nombreuses occasions de développement professionnel comme chercheur et comme formateur. Il existe un vrai sens de la communauté à la Faculté d’éducation. L’Association des étudiantes et étudiants diplômés de la Faculté, une des associations étudiantes les plus actives sur le campus, offre une multitude d’activités ou d’ateliers et de façons de s’impliquer. Notre communauté étudiante compte les personnes parmi les plus accueillantes, intelligentes, intéressantes et dévouées que j’ai rencontrées dans ma vie.    

Jonathan Weber, candidat au doctorat en enseignement et apprentissage (directeur : Emmanuel Duplàa)

Haut de page