Adaptation et résilience pendant une pandémie

Publié le mardi 6 octobre 2020

Séries de conversations sur la recherche avec des bulles de conversations

5 octobre 2020

Cet atelier portait sur l’adaptation des protocoles de recherche exigeant une interaction en présentiel aux contraintes de la pandémie actuelle. De nouvelles lignes directrices en matière de recherche en personne ont été présentées par Catherine Paquet, Directrice du Bureau d’éthique et d’intégrité en recherche, et suivies d’un exemple concret d’adaptation d’un projet de recherche à ces nouvelles exigences, présenté par Virginie Abat-Roy, étudiante au doctorat à la Faculté d’éducation. Voici quelques éléments de réflexion sur lesquels les présentatrices se sont penchées.


Voici quelques points clés identifiés par nos conférencières :

 

► Les dangers liés à la participation à la recherche sont très différents en temps de pandémie. Nous devons désormais prendre ces dangers en compte et suivre certaines lignes directrices et étapes précises. Il est important, notamment, de se questionner sur la nécessité de réaliser les activités de recherche en personne, d’évaluer les avantages et l’urgence de ces activités de recherche et d’évaluer le besoin de les réaliser en personne plutôt qu’à l’aide d’autres outils permettant de les réaliser à distance.

 

► Advenant que la recherche se poursuive en personne, il est nécessaire de déterminer les exigences du site de la recherche et de compléter le formulaire de plan de recherche sécuritaire.

 

► Les activités de recherche réalisées à distance peuvent être plus sécuritaires d’un point de vue physique, mais entraînent aussi certaines questions liées à la confidentialité des participants et participantes, ainsi qu’à l’interception des données recueillies en ligne.

 

► Dans certains cas, les activités de recherche envisagées ne pourront plus être réalisées et il sera nécessaire d’apporter des modifications importantes à son plan de recherche. Ces changements peuvent être décourageants et entraîner des délais supplémentaires ainsi que des sentiments de perte de contrôle ou de deuil. Il est essentiel de se prémunir des soutiens disponibles afin de vivre ce changement de cap avec résilience et persévérance.

 


 

Afin de poursuivre votre réflexion, nous vous recommandons un webinaire intitulé 'Adapter son terrain de recherche en temps de pandémie: réflexion et discussion', disponible en français seulement sur facebook.

 

 

 

 

Haut de page