Aspects interculturels de l’enseignement d’une langue seconde

Publié le mardi 29 mars 2022

International symposiums series. Map of continents and digital connections

 

Série de symposiums internationaux 2022

Au cours de cette séance, les professeures Sarasa, Cerrato et Tavella, originaires d’Argentine, exposeront à notre communauté facultaire leur recherche sur les aspects interculturels de l’enseignement d’une langue seconde (SLE), l’apprentissage intégré de la langue et du contenu (CLIL) et la formation à l’enseignement des langues secondes. Elles aborderont des questions telles que la sensibilisation, l’identité et la diversité interculturelles dans le contexte éducatif argentin. Le professeur Fleming relatera quant à lui les expériences interculturelles d’un groupe d’enseignantes et d’enseignants de l’anglais langue étrangère dans des écoles secondaires chinoises en milieu rural pendant et après leur participation à un programme de perfectionnement professionnel dans une université canadienne. Il traitera notamment de la conception et de la mise en œuvre de programmes de formation des maîtres adaptés, de la décolonisation, du développement de l’autonomie et des occasions d’apprentissage réciproque en contexte de perfectionnement professionnel.

Date : 21 avril 2022

Heure : 12 h 00 à 13 h 00 HNE

Inscrivez-vous pour recevoir un lien zoom et un mot de passe par courriel.


Partagez vos réflexions pendant le symposium sur Twitter, Facebook, Instagram ou Linkedin.

@uOttawaEdu #uOttawa.


Programme


12 h 05 - 12 h 20

La compréhension interculturelle dans un programme international de développement professionnel

Douglas Fleming, professeur titulaire, Faculté d’éducation, Université d’Ottawa

Résumé : Cette séance porte sur les expériences d’un groupe d’enseignantes et d’enseignants d’anglais langue étrangère provenant d’écoles chinoises en milieu rural admis à un programme de perfectionnement professionnel à l’Université d’Ottawa en vue d’acquérir une compréhension interculturelle approfondie permettant d’adapter de nouvelles méthodes d’enseignement aux conditions locales. Les conclusions tirées des données recueillies durant le programme 1) soulignent leurs difficultés (et leurs réussites) dans l’adaptation de leurs apprentissages, et la façon dont leur séjour au Canada a influencé leur perception d’eux-mêmes sur le plan professionnel; 2) démontrent que la réussite de la formation à l’enseignement repose sur l’écoute attentive de même que sur la présentation de connaissances théoriques et de traitement pratiques en classe pour développer l’autonomie nécessaire pour évaluer, s’approprier et appliquer ce qui est jugé adéquat en fonction du contexte; et 3) révèlent que les formatrices et formateurs des maîtres ont beaucoup à apprendre des groupes qu’ils accompagnent. Les données d’une recherche de suivi menée en Chine montrent que le corps enseignant a fait des choix complexes en fonction du contexte local, contexte qu’il est important de comprendre.

 

12 h 05 - 12 h 20

L'interculturalité dans les programmes de formation des enseignants et enseignantes d'ALE en Argentine

María Cristina Sarasa, professeure consultante, école de sciences humaines, Université nationale de Mar del Plata

Resumé : Cette présentation traitera des programmes de formation à l’enseignement de l’anglais langue étrangère en Argentine. Les lignes directrices fédérales actuelles en matière de formation à l’enseignement de langues étrangères intègrent la culture et l’interculturalité comme des éléments essentiels devant être inclus dans toutes les matières, afin de promouvoir la sensibilisation aux identités et à la diversité sous l’angle interculturel. Ainsi, les priorités d’apprentissage fondamentales de l’enseignement de langues étrangères en milieu scolaire reposent sur une position plurilingue et interculturelle axée sur la linguistique, la cognition et les processus de construction de l’identité socioculturelle, et favorisent des pratiques d’enseignement qui doivent encourager le respect des différences interculturelles et linguistiques. Les cours de langues devraient offrir des occasions de réfléchir à la diversité et d’établir conjointement des connaissances à l’appui d’un jugement éclairé. La chercheuse examinera donc le processus d’innovation curriculaire récemment entrepris dans le cadre du programme de formation à l’enseignement de l’anglais langue étrangère à l’école de sciences humaines de l’Université nationale de Mar del Plata, en Argentine; elle se penchera sur les aspects, les sujets et les contenus du programme, en s’appuyant sur les concepts de justice, d’intégration des situations de vie et d’adaptation culturelle.

 

12 h 35 - 12 h 50

L'éducation interculturelle à travers les pédagogies CLIL

Gabriela Tavella, professeure au programme de maîtrise, Université nationale del Comahue

Résumé : la présentation vise à communiquer certaines conclusions d’un projet de recherche mené dans une école rurale de Patagonie, en Argentine. L’objectif principal du projet est de promouvoir l’enseignement plurilingue et interculturel au moyen d’approches axées sur l’apprentissage intégré de la langue et du contenu. Le dialogue entre les cultures locales est encouragé dans chaque situation en classe par l’utilisation de matériel maison et adapté au contexte. À cette fin, on a opté pour l’apprentissage intégré de la langue et du contenu, qui permet au corps enseignant de mettre en valeur la compréhension interculturelle et le concept de citoyenneté mondiale.

 

12 h 50 - 13 h 05

La compétence interculturelle dans un programme de formation des enseignants et enseignantes d'anglais

Gimena Cerrato Will, professeure et chercheuse au programme IELTE, Université nationale de Villa María

Résumé : Il ne fait aucun doute que la formation à l’enseignement de l’anglais connaît une croissance soutenue. Par conséquent, les systèmes d’éducation de par le monde sont soumis à une pression constante pour préparer le corps enseignant à transmettre des connaissances sur les approches pédagogiques actuelles ainsi que sur des méthodes d’enseignement éclairées et adaptées au contexte. Or, on manque de connaissances sur la compréhension de la compétence interculturelle et ses avantages par les futurs enseignants et enseignantes d’anglais langue étrangère. L’objectif de cette présentation est donc de montrer le traitement accordé à cet aspect dans un programme de formation initiale de quatre ans en enseignement de l’anglais en Argentine. Les connaissances à ce sujet sont tirées d’une recherche menée à l’UNVM portant sur la compétence communicative interculturelle dans l’enseignement de l’anglais langue étrangère à l’école intermédiaire intitulée « Intercultural communicative competence in the teaching of English as a foreign language in middle school: a didactic proposal », ainsi que de concepts provenant d’études réalisées à la Faculté des langues de l’UNC : contextualisation, contraste linguistique, facilitation de l’apprentissage et réflexion interculturelle.

13 h 05 - 13 h 30 

Questions et réponses


Biographies


Douglas Fleming est professeur titulaire à la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa. Il s’intéresse aux méthodologies d’enseignement et de recherche critiques et post-structurelles en apprentissage de l’anglais langue seconde, à l’élaboration de politiques en matière de langue seconde, aux approches inductives de l’enseignement, à la citoyenneté et à l’équité. Le professeur Fleming a travaillé pendant plus de 20 ans dans des districts scolaires publics, des collèges communautaires et des agences au service des personnes immigrantes à titre d’enseignant et d’administrateur. Il a dirigé de nombreux projets en lien avec des programmes d’études et de perfectionnement professionnel pour le gouvernement, des organismes communautaires, des entreprises privées et des ONG.


María Cristina Sarasa, professeure consultante à l’école de sciences humaines de l’Université nationale de Mar del Plata, en Argentine, enseigne aux cycles supérieurs et supervise des mémoires. Spécialisée dans les enquêtes et la pédagogie narratives liées à la formation à l’enseignement de l’anglais chez des locutrices et des locuteurs d’autres langues (TESOL), elle est également cofondatrice et directrice adjointe du Groupe de recherche sur l’éducation et les études culturelles (GIEEC en espagnol, @gieec.fhunmdp), une équipe d’origine latino-américaine dont les enquêtes narratives sont publiées dans des revues de langues espagnole, portugaise et anglaise. Ces spécialistes ont fondé un programme de doctorat sur la pédagogie narrative en collaboration avec l’Université nationale de Rosario, où ils travaillent à accroître le potentiel de la recherche narrative dans l’enseignement.


Gabriela Tavella est titulaire d’une maîtrise en perfectionnement professionnel de l’enseignement des langues et d’un diplôme d’études supérieures en enseignement, au Royaume-Uni. Chargée de cours en anglais sur objectifs spécifiques et directrice d’une équipe de recherche à la Faculté des langues (FADEL) de l’Université nationale del Comahue, elle occupe également un poste de professeure au programme de maîtrise, en plus de coordonner des séances de perfectionnement professionnel et de donner régulièrement des conférences. Ancienne vice-présidente de la Federación Argentina de Asociaciones de Profesores de Inglés (FAAPI), elle fait partie aussi du comité de rédaction de l’AJAL. Ses recherches portent sur la citoyenneté interculturelle, l’apprentissage intégré de la langue et du contenu, l’enseignement de l’anglais à des fins particulières et la méthodologie de la langue.


Gimena Cerrato Will est professeure et chercheuse au programme IELTE de l’Université nationale de Villa María (UNVM), en Argentine; elle enseigne la didactique de l’anglais et la pratique d’enseignement de niveau III au premier cycle. Elle est titulaire d’une maîtrise en culture et littérature comparées de l’Université nationale de Córdoba (UNC), en Argentine, et d’un diplôme d’études supérieures en enseignement de l’anglais langue étrangère de l’Université internationale Iberoamericana (UNINI), à Porto Rico.

Haut de page