Bâtir des liens : Mobiliser les histoires autochtones pour le changement social

Publié le lundi 8 novembre 2021

Cercles cocentriques blancs sur un fond rouge et noir

La série Bâtir des liens : Mobiliser les histoires autochtones pour le changement social braque les projecteurs sur le travail qu’accomplissent les communautés autochtones pour rassembler, préserver, contrôler et mobiliser leurs récits oraux et écrits. Elle met également en lumière les pratiques exemplaires des écoles (maternelle à la 12e année) et établissements d’enseignement postsecondaire des Autochtones et des colonisateurs qui intègrent ces récits à leurs programmes d’enseignement de l’histoire sans coloniser de nouveau les peuples autochtones et leurs apports.

Financée par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada ainsi que par l’Institut de recherche et d’études autochtones et les facultés des Arts et d’Éducation de l’Université d’Ottawa, cette série est organisée en collaboration avec le Cégep de l’Outaouais, les Affaires autochtones et le Centre éducatif et culturel de la Première nation de KitiganZibi, dans le cadre de leur projet Histoire au Canada: perspectives des Premiers Peuples.


20 octobre | 19 h à 20 h 30

Établir des relations avec la connaissance autochtone - La conférence Charles R. Bronfman en études canadiennes

Lors de cette conférence Bronfman et du lancement de la série « Bâtir des liens : Mobiliser les histoires autochtones pour le changement social », le professeur Shawn Wilson a expliqué comment nous pouvons utiliser une approche fondée sur des principes pour établir des relations plus saines. Il a expliqué comment appliquer ces principes en travaillant avec la connaissance autochtone.

Conférencier : Shawn Wilson


10 novembre | 15 h à 16 h 30

Droits issus des traités et inhérents et responsabilités relationnelles pour guider tous les enfants de façon naturelle et éthique

Lors de cette présentation, Dale Saddleback, candidat au doctorat à l’Université de l’Alberta, a traité des thèmes de la perte, des leçons tirées des erreurs et du respect mutuel.

Conférencier : Dale Saddleback


10 novembre | 19 h à 20 h 30

Chaires de recherche autochtone sur la mémoire collective et les enseignements du passé

Lors de cette table ronde, les professeurs et professeure Alan Corbiere, Brenda Macdougall et Pierrot Ross-Tremblay se sont penchés sur l’appropriation culturelle et la recolonisation dans un contexte éducationnel.

Conférenciers et conférencière : Alan Corbiere, Brenda Macdougall et Pierrot Ross-Tremblay 


24 novembre | 15 h à 16 h 30

Technologie de mémoire sociale ou droit au souvenir : la perspective du Musée de la personne

Lors de cette présentation, la fondatrice et directrice du Museu da Pessoa, Karen Worcman, a abordé la technologie de la mémoire sociale, le concept du droit au souvenir et la production de l’histoire.

Inscription obligatoire.

Conférencière : Karen Worcman 


24 novembre | 19 h à 20 h 30

Un récit sur les récits

Lors de cette présentation, le professeur Stuart Barlo, doyen du Collège Gnibi des peuples autochtones australiens de l’Université Southern Cross, a expliqué et a illustré les liens entre la méthode de communication par récit et les connaissances autochtones.

Inscription obligatoire.

Conférencier : Stuart Barlo


8 décembre | 15 h à 16 h 30

La technologie de mémoire sociale ou le pouvoir des histoires de vie : conversation entre Karen Worcman et Pierrot Ross-Tremblay

Durant cette conversation, les conférenciers ont illustré la méthode de la technologie de mémoire sociale en présentant des études de cas portant sur un musée brésilien.

Inscription obligatoire.

Conférencier et conférencière : Karen Worcman et Pierrot Ross-Tremblay


8 décembre | 19 h à 20 h 30

Histoire au Canada : Perspectives des Premiers Peuples

Au cours de cette conversation, les conférencières et conférenciers ont présenté la vision et les objectifs du projet de collaboration 'Histoire au Canada : Perspectives des Premiers Peuples'.

Inscription obligatoire.

Conférencières et conférenciers : Christian Labrecque, Diane Le May, Eddy Malenfant, Pierrot Ross-Tremblay et Anita Tenasco


19 janvier | 15 h à 16 h 30

Rencontres transpacifiques, lieux historiques nationaux et renouveau culturel dans une communauté des Premières Nations

Au cours de cette conversation, Margaretta James a présenté des observations et des expériences directes touchant la revitalisation linguistique, la préservation du patrimoine culturel, la spiritualité et les sciences en lien avec la terre des peuples Mowachaht/Muchalaht.

Inscription obligatoire

Conférencière : Margaretta James


2 février | 15 h à 16 h 30

Nous cartographier : cartographie critique pour l’association Robinson-Huron Waawiindamaagewin

Dans cette présentation, Cheryl Recollet et Nicky Recollet ont montré comment les Hurons Robinson Waawiindamaagewin ont adopté la cartographie critique pour re-visualiser les cartes anciennes et la recherche historique.

Inscription obligatoire

Conférencières : Cheryl Recollet et Nicky Recollet


16 février | 15 h à 16 h 30

Perspectives des peuples autochtones sur leur propre histoire

Dans cette présentation, Christian CoocooDavid Gascon et Daviken Studnicki-Gizbert ont parlé de la création du curriculum d’univers social atikamekw de niveau primaire et secondaire : le programme Kiskinohamasowin Atisokana. L’objectif de ces cours est d’offrir aux jeunes atikamekw une occasion de mieux connaitre les réalités de leur nation et celles d'autres peuples.

Inscription obligatoire

Conférenciers : Christian Coocoo, David Gascon et Daviken Studnicki-Gizbert


2 mars | 15 h à 16 h 30

Perspectives Mi’kmaw sur le système d’enseignement public

Dans cette discussion, Corinne Chappel et Stephen Augustine ont décrit les divers efforts qu’ils déploient pour retransmettre le savoir autochtone l’nu aux jeunes l’nu sur leurs territoires dans le Mi’kma’ki et Omeasoo Wahpasiw a parlé de ses expériences dans l’établissement de bonnes relations territoriales entre tous les Canadiens et Canadiennes, ainsi que de leur pertinence pour le système d’enseignement public.

Inscription obligatoire

Conférencier et conférencières : Corinne Chappel, Stephen Augustine et Omeasoo Wahpasiw


30 mars | 15 h à 16 h 30

Démarches transformatrices : le Réseau intercollégial pour la décolonisation

Dans cette conversation, Deborah Rose Lunny, Kim Tekakwitha Martin et Miah Otter présenteront la méthodologie et le plan d’action du RID, intitulé « Agir contre le racisme systémique au cégep : perspectives autochtones».

Inscription obligatoire

Conférencières : Deborah Rose Lunny, Kim Tekakwitha Martin et Miah Otter


logo of differents partners for building connections series

 

 

Haut de page