La Cour suprême se prononce sur les écoles de langue française en Colombie-Britannique

Publié le mardi 16 juin 2020

marteau

 

La semaine dernière, dans la décision historique Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique c. Colombie-Britannique [2020 SCC 13], la Cour suprême du Canada a rendu un jugement ouvrant la voie à l'égalité d'accès à une éducation de qualité pour tous les enfants de Colombie-Britannique (C-B.). La décision majoritaire représente une victoire importante pour le Conseil scolaire francophone de la province qui a engagé une bataille de dix ans pour l'amélioration des conditions de vie et d’apprentissage des élèves francophones. En tant que Faculté d'éducation canadienne qui prépare le plus grand nombre d'enseignants francophones hors Québec, nous applaudissons la décision de la Cour de maintenir le principe selon lequel les juridictions doivent assurer l'égalité d'accès à l'éducation dans une langue officielle minoritaire. De toute évidence, les implications de cette décision monumentale pour les écoles de la C.-B. et d'autres provinces sont d'une grande portée. Les diplômées et diplômés de notre programme de Formation à l’enseignement, qui sont recrutés par les conseils scolaires francophones de tout le pays, peuvent envisager leur nouvelle carrière avec plus de confiance. À la Faculté d'éducation, nous réitérons notre engagement à offrir une formation de classe mondiale aux enseignants afin de répondre aux besoins actuels et futurs de la francophonie canadienne.  

 

Richard Barwell, doyen de la Faculté d'éducation  

 

Liens connexes

Haut de page