La direction des étudiantes et éudiants aux cycles supérieurs

Publié le lundi 18 janvier 2021

Séries de conversations sur la recherche avec des bulles de conversations

Cette Conversation sur la recherche, présentée par Claire Duchesne et Ruth Kane, portait sur la direction des étudiantes et étudiants de maîtrise et de doctorat et s'adressait aux membres du corps professoral à temps plein. Les présentatrices ont offert une panoplie de conseils clés pour une supervision réussie.


Voici un sommaire des conseils :

► Le succès d'une supervision aux cycles supérieurs dépend, en grande partie, sur la relation qui s'établit entre l'étudiant.e et sa direction. Il est important de déterminer, à l'aide de critères de sélection, s'il existe un bon potentiel au niveau de la qualité du travail, la motivation, l'organisation, etc.

► Préparez un programme d’étude avec/pour vos étudiants et révisez-le à chaque année, en fonction du progrès de l’étudiant.

► Établissez des attentes claires par rapport à l'étudiant. L'étudiant est responsable de son cheminement et devrait, par exemple, établir les ordres du jour de vos rencontres, partager des documents, fournir des mises à jour, etc. Établissez aussi les attentes de l'étudiant par rapport à votre appui.

► Socialisez les étudiants au métier de chercheur : assistanats, préparer cv, publier articles, enseigner, activités savantes, etc. Aidez-les à se démarquer!

► Si vous dirigez plusieurs étudiants, créez des rencontres pour leur permettre de partager leurs expériences respectives et de se soutenir tout au long de leur parcours.

► Choisissez des collègues qui appuieront l'étudiant et qui ont une expertise complémentaire à la vôtre pour les comités.

► Adoptez une attitude réflexive et critique face à votre propre expérience : discutez avec vos collègues pour découvrir de nouveaux modèles de direction.

► Soyez honnêtes lorsque vient le moment de compléter le rapport annuel de progrès de l'étudiant - ce document sera utile dans le cas de problèmes. Si la relation se détériore, demandez des conseils à des collègues et essayer de trouver des solutions. Cela pourrait impliquer un changement de direction.

► Soyez conscients que l'étudiant a aussi des priorités et des responsabilités personnelles et professionnelles, au-delà de ses études doctorales. Offrez-leur un appui et de la flexibilité lorsqu'ils éprouvent des difficultés ou des défis.

 

Série de conversations sur la recherche

 

 

Haut de page