Droits issus des traités et inhérents et responsabilités relationnelles pour guider tous les enfants de façon naturelle et éthique

Publié le mardi 2 novembre 2021

Dale Saddleback. logo Université d'Ottawa

 

Bâtir des liens : Mobiliser les histoires autochtones pour le changement social

Soyez des nôtres pour le prochain événement de la série Bâtir des liens : Mobiliser les histoires autochtones pour le changement social, soit une présentation qui sera donnée par Dale Saddleback, candidat au doctorat à l’Université de l’Alberta. Il traitera des thèmes de la perte, des leçons tirées des erreurs et du respect mutuel.

Date : 10 novembre 2021

Heure : 15 h à 16 h 30

Inscription obligatoire

Cet événement sera traduit simultanément en anglais et en français.


Description : Les conséquences mesurables des contacts vécus à travers le temps ont altéré à tout jamais les modes de vie traditionnels et ont donc également eu une incidence sur la façon de penser, d’agir et d’être des peuples autochtones. Autrement dit, cela signifie que les changements apparents au fil du temps se rapportent aux pertes, lesquelles commencent vraisemblablement à se concrétiser quand on les reconnaît. L’historicité suppose que les historiennes et historiens autochtones de la tradition orale parlent d’une voix commune et se rallient autour de versions réciproquement admises d’événements passés. Le respect mutuel se manifeste par un grand égard pour les différences linguistiques et de la langue parlée, compte tenu du fait que la découverte de l’Île de la Tortue par les Européens indique clairement qui détient véritablement la connaissance du territoire. Les générations qui ont été témoins des horreurs perpétrées par les premiers colons ayant refusé de reconnaître cette réalité pour en arriver à une cohabitation légitime et harmonieuse ont échoué. Mes recherches portent sur les leçons qu’on peut tirer de ces erreurs et sur la réconciliation avec la Terre mère et le Ciel père, ce qu’il est possible de faire en adoptant les façons de penser, d’agir et d’être pérennes des peuples autochtones, comme le montrent les kehteyak (les Aînées et Aînés qui incarnent les valeurs traditionnelles et cérémonielles). Diverses idées seront présentées.

 

Conférencier 

Membre de la nation crie de Samson, ᑎᐸᐦᐊᒫᑐᐃᐧᐣ ᒦᔨᑰᓰᐃᐧᐣ ᐁᑫᐧ ᒥᔪᑭᐢᑭᓄᑕᐦᐦᐋᐊᐧᓰᐃᐧᐣ, tipahamâtowin ekwa mîyikôsîwin miyokiskinotahâwasiwin, Dale Saddleback a passé sa petite enfance dans la réserve de la bande de Pigeon Lake no 138A. Il fait actuellement un doctorat en enseignement secondaire et s’intéresse tout particulièrement aux méthodes autochtones dans un contexte d’enseignement institutionnel. En tant qu’universitaire nehiyaw sous la direction du professeur Dwayne Donald, il souhaite explorer le potentiel de collaboration avec les kehte-ayak (Aînées et Aînés) dans les établissements d’enseignement supérieur, ce qu’il fait avec l’aide et l’encadrement de kehte-ayak dans certains domaines qui requièrent leur contribution (méthodes et méthodologie, la théorie et ses liens avec les façons d’être traditionnelles nehiyaw, etc.).
 


Financée par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada ainsi que par l’Institut de recherche et d’études autochtones et les facultés des Arts et d’Éducation de l’Université d’Ottawa, cette série est organisée en collaboration avec le Cégep de l’Outaouais, les Affaires autochtones et le Centre éducatif et culturel de la Première nation de KitiganZibi, dans le cadre de leur projet Histoire au Canada: perspectives des Premiers Peuples.

logo of differents partners for building connections series

 

 

Haut de page