La Faculté d’éducation lance un nouveau « co-laboratoire » canadien qui se penchera sur les inégalités exposées par la COVID-19

Publié le vendredi 21 août 2020

CHENINE Logo

À l’approche d’une rentrée scolaire en pleine pandémie de COVID-19, les Canadiens et les Canadiennes réfléchissent sérieusement aux inégalités que vivent les élèves et leurs familles en matière d’accès aux ordinateurs et à l'internet haute vitesse, d’aisance en informatique et de technologies numériques. Ils se questionnent sur les implications de la situation actuelle, au moment où les enfants retournent à l’école, et sur les répercussions et les possibilités à long terme après la crise. Que réserve l’avenir à nos écoles?

-Quels sont les meilleurs moyens de favoriser l’engagement des élèves et l’innovation en éducation avec et sans technologie numérique?

-Que pouvons-nous faire face au fossé numérique qui amplifie les inégalités en éducation au Canada?

-Comment explorer le potentiel d’innovation unique des technologies numériques dans les écoles tout en élaborant des stratégies claires pour maîtriser le risque avéré de cyberdépendance et de surexposition aux écrans?

-Quelles sont les nouvelles occasions de repenser l’enseignement, l’apprentissage et l’évaluation pour rendre les écoles plus stimulantes et novatrices?

Afin de répondre aux questions ainsi soulevées dans le contexte de la pandémie, la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa lance une nouvelle initiative de recherche et développement : CHENINE, ou Changement, engagement et innovation en éducation : un co-laboratoire canadien.L’initiative CHENINE est dirigée par Andy Hargreaves, chercheur, conseiller politique et écrivain de renommée internationale qui se spécialise dans l’enseignement, le leadership et le changement en éducation.Il est appuyé par une solide équipe de membres du corps professoral de la Faculté : Amal Boultif, Megan Cotnam-Kappel, Phyllis Dalley, Michelle Schira Hagerman, Joel Westheimer et Jessica Whitley

L’équipe de CHENINE s’est déjà fait remarquer en participant à de nombreuses discussions sur l’éducation à l’ère de la COVID-19 à la radio (CBC), à la télévision (CBC, CTV, Global, Rogers) ainsi que dans le Globe and Mail, le National Post, le Washington Post, La Conversation et le London Times.

Selon Andy Hargreaves, « les arguments et les conditions pour créer un accès universel, équitable et inclusif à un apprentissage, un engagement et une innovation améliorés par la technologie pour tous les apprenantes/apprenants, partout, en tant que droit humain fondamental, ne pourraient pas être plus forts qu’ils ne le sont actuellement » 

Personne-ressource : Andy Hargreaves, Université d’Ottawa, Faculté d’éducation

Courriel : hargrean@bc.edu

 
Haut de page