Keri Cheechoo, PhD, nommée nouvelle directrice du programme Indigenous Teacher Education à la Faculté d'éducation

Publié le vendredi 17 juillet 2020

La professeure adjointe Keri Cheechoo (Iskwew/elle/she) dirigera le programme Indigenous Teacher Education (ITEP) pour un mandat de trois ans, de juillet 2020 à 2023. En tant qu'Iskwew (femme crie) de la communauté de la Première nation de Long Lake #58, Cheechoo est à la fois professeure et poète; elle tisse sa recherche pédagogique avec la méthodologie des arts et de l'exploration poétique. Pendant son mandat de directrice de l'ITEP, elle vise à attirer davantage l'attention sur les changements de programmes scolaires en se concentrant sur les protocoles qui incluent la relationnalité éthique, la réciprocité et le mamatowisin, l'engagement de la conscience intérieure. La vision de la professeure Cheechoo pour le programme ITEP comprend l'ajout d'une cohorte urbaine au programme, en vue de recruter des candidats enseignants des Premières nations, Métis et Inuits d'Ottawa et des régions environnantes.

_________________________

 

« En utilisant une gouvernance saine et des protocoles formels, je cherche à contribuer, à innover, à promouvoir, à travailler et à participer de la bonne manière. Je souhaite être une agente de changements et voir les étudiantes et étudiants s'épanouir dans un programme solide et ciblé, conçu avec et pour eux. Je m'engage à renforcer et à élargir les collaborations pour y inclure de nouveaux partenariats au niveau local, national et mondial, ce qui offrira de nouvelles possibilités de croissance et d'amélioration continue. »

- Keri Cheechoo, PhD

 

_________________________

 

Cheechoo attribue à l'ancien directeur de l'ITEP, Nicholas Ng-A-Fook, PhD, le mérite d'avoir joué un important rôle dans l'établissement de relations par le biais de partenariats communautaires dans et pour le programme, une base sur laquelle elle s'appuiera pour améliorer la formation des candidats enseignants autochtones et pour étendre l'engagement inter-facultaire dans le développement de la recherche autochtone.

La participation à la mise en œuvre des droits des autochtones étant l'un des cinq objectifs de notre plan stratégique, le leadership de la nouvelle directrice joue un rôle essentiel dans l'engagement continu de la Faculté dans le travail de réconciliation. En gardant à l'esprit la vision stratégique de la Faculté d'éducation et de la communauté universitaire, la professeure Cheechoo a l'intention de partager son savoir autochtone et sa vision du monde en collaborant avec des partenaires pour s'assurer que les services, les programmes et la recherche sont mobilisés dans de nouvelles façons de faire de la recherche en éducation, de développer de nouvelles formes d'enseignement et d'apprentissage et de préparer des leaders innovants en éducation.      

Haut de page