M. Leduc et M. Lévesque

Publié le vendredi 27 novembre 2015

Portrait de M. Leduc et M. Lévesque

« À cause du mouvement en faveur de l’intégration, beaucoup d’enfants en difficulté se retrouvent dans les classes ordinaires. Le TDAH, l’autisme, les troubles de comportement, ce n’est pas facile. Il faut qu’il y ait des enseignants et des spécialistes bien formés pour intervenir dans ces domaines-là.

C’est particulièrement important en milieu minoritaire francophone. En effet, il y a beaucoup moins de ressources et de services pour l’enfance en difficulté en Ontario français que du côté anglophone. C’est pour combler ce besoin que nous avons créé la Bourse Denis-Lévesque-Ronald-Leduc pour des études en français liées à l’éducation de l’enfance en difficulté en langue française.

Même aujourd’hui, nous voyons des personnes qui auraient eu besoin de ce genre de services quand ils étaient jeunes et qui se trouvent aux prises avec des échecs et des situations difficiles parce qu’elles n’ont pas eu accès à des ressources spécialisées. La bourse vise à aider les étudiants en éducation qui s’intéressent à l’enfance en difficulté, mais aussi, au final, à soutenir les élèves qui ont des besoins particuliers. »

Pionniers du domaine de l’éducation à l’enfance en difficulté en Ontario français et à la Faculté d’éducation, les diplômés Ronald Leduc et Denis Lévesque sont aussi les cofondateurs du Centre Jules-Léger à Ottawa.

Haut de page