Mot de la vice-doyenne à la recherche et au développement professionnel

Publié le jeudi 18 août 2016

Chers collègues, étudiants, partenaires et autres membres de la communauté universitaire,

Nous sommes une communauté de recherche bilingue, novatrice et dynamique. Nos travaux ont une incidence non seulement dans le monde de la recherche, mais aussi sur la scène locale, provinciale, nationale et internationale de l’éducation. 

Nous figurons parmi les établissements de recherche en éducation les mieux financés au Canada : nous recevons des fonds de grands organismes subventionnaires canadiens et nous menons des recherches pour le ministère de l’Éducation de l’Ontario et d’autres établissements. Notre corps professoral compte cinq titulaires de chaires de recherche, dont la Chaire de recherche du Canada sur la santé mentale dans les écoles et la prévention de la violence (niveau 1). Cinq laboratoires de recherche, tous financés par la Fondation canadienne pour l’innovation, fournissent des espaces et des ressources pour favoriser la collaboration de nos équipes de recherche. Le Centre de recherche sur les services éducatifs et communautaires (CRECS), dirigé conjointement avec la Faculté des sciences sociales, aide à offrir l’infrastructure et le soutien administratif nécessaires à une variété de projets de collaboration.

Nos unités de recherche s’intéressent à un vaste éventail de sujets comme les mathématiques, le leadership universitaire, l’éducation aux adultes et les études supérieures, l’histoire, les partenariats éducatifs et l’apprentissage linguistique. Ces unités de recherche travaillent en collaboration pour soutenir le travail de professeurs et d’étudiants diplômés et offrent un volet de diffusion à une variété d’intervenants. Notre faculté héberge aussi le Réseau de savoir sur l’équité (RSEKN), un réseau bilingue de mobilisation des connaissances qui rassemble des innovateurs en matière d’équité.

Chaque année, nous organisons le Symposium Jean-Paul-Dionne, qui est donné conjointement par l’Association des étudiants diplômés en éducation et le Cabinet de la vice-doyenne à la recherche et au développement professionnel. L’activité a lieu tôt au printemps et accueille des chercheurs et des étudiants diplômés d’autres universités. Ne manquez pas l’appel de propositions.

Nous diffusons aussi les résultats de nos travaux de recherche dans notre Revue d’éducation, dont les articles, cautionnés par un comité de lecture composé de pairs, visent un vaste éventail de publics cibles.

Nous vous invitons à parcourir notre site Web pour constater la profondeur et la diversité des activités de recherche réalisées dans notre faculté.


Christine Suurtamm
Vice-doyenne à la recherche et au développement professionnel

Haut de page