Un savoir enseigner en contexte. Dialogues canado-camerounais

Publié le jeudi 8 avril 2021

 

Série de symposiums internationaux de la Faculté d'éducation 2020-2021

La Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa (UO) et la Faculté de philosophie de l’Université Catholique d’Afrique Centrale (UCAC) vous convient à un symposium international portant sur les enjeux sociaux du savoir enseigner. Les deux contextes éducatifs examinés, l’Ontario et le Cameroun, sont confrontés à des enjeux somme toute similaires ayant trait à la formation et à la professionnalisation du personnel enseignant, mais aussi de directions d’école dans des contextes de formation et de pénurie, d’enjeux de minorisation eu égard aux langues nationales et de scolarisation, tout en présentant des réalités différentes dont il faudra tenir compte dans le dialogue initié ici. L’objet de ce symposium est en effet de réfléchir, à travers le dialogue, à ces similarités et différences, afin de renseigner le « savoir enseigner » en contexte. Ce symposium pose les premiers jalons d’une collaboration canado-camerounaise qui s’amorce dans le champ des sciences de l’éducation et qui s’inscrit dans le cadre d’une récente Déclaration de coopération générale signée par les deux institutions en novembre 2019.

Cet évènement, qui se déroulera en mode virtuel les 15 et 16 avril 2021, aux heures locales de 8 h 45 à 11 h 30 (HAE) et de 13 h 45 à 16 h 30 (heure de Yaoundé), sera animé par Nathalie Bélanger, professeure titulaire à la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa (UO) et Siméon Essama, vice-doyen chargé des enseignements à la Faculté de philosophie de l’Université Catholique d’Afrique Centrale (UCAC). Des mots de bienvenue seront prononcés par le vice-recteur aux affaires internationales et à la francophonie de l’Université d’Ottawa, Sanni Yaya ainsi que par le vice-recteur chargé des affaires académiques de l’UCAC Ephiphane Kinnhoun. Les doyens Richard Barwell de la Faculté d’éducation (UO) et Richard Ngono de Faculté de philosophie (UCAC) prononceront l'allocution d'ouverture du symposium.

Veuillez vous inscrire pour recevoir le lien pour accéder au symposium :

 

Partagez vos réflexions pendant le symposium sur Twitter, et assurez-vous de taguer la Faculté @uOttawaEdu #uOttawa.

Cet évènement se déroulera en français.


Jour 1 | 16 avril 2021

8:45 à 9:00 HAE | 13:45 à 14:00 heure de Yaoundé

Mots de bienvenue 

Sanni Yaya, vice-recteur aux affaires internationales et à la francophonie, uO

Ephiphane Kinhoun, vice-recteur chargé des affaires académiques de l’UCAC


9:00 à 9:15 HAE | 14:00 à 14:15 heure de Yaoundé

Allocutions d’ouverture

Richard Ngono, doyen, Faculté de philosophie, UCAC

Richard Barwell, doyen, Faculté d’éducation, uO


9:15 à 9:45 HAE | 14:15 à 14:45 heure de Yaoundé 

Présentation : Universitariser la formation des enseignants et des administrateurs des structures éducatives au Cameroun, pour quelle professionnalité ? suivie d’une période de questions, commentaires

Siméon Essama, vice-doyen, Faculté de philosophie, UCAC


9:45 à 10:15 HAE | 14:45 à 15:15 heure de Yaoundé 

Présentation : Éducation en contexte linguistique minoritaire. Prolégomènes. suivie d’une période de questions, commentaires

Nathalie Bélanger, professeure titulaire, Faculté d’éducation, uO



10:15 à 10:45 HAE | 15:15 à 15:45 heure de Yaoundé

Présentation : L'enseignement comme un métier de transit au Cameroun suivie d’une période de questions, commentaires

Claire Mengue, professeure, Faculté de philosophie, UCAC


10:45 à 11:15 HAE | 15:45 à 16:15 heure de Yaoundé

Présentation : Complexité institutionnelle et directions en contexte minoritaire francophone: la place de la sociologie des organisations dans la recherche et formation suivie d’une période de questions, commentaires

Éliane Dulude, professeure adjointe, Faculté d’éducation, uO


 
Jour 2 | 16 avril 2021

8:45 à 9:15 HAE | 13:45 à 14:15 heure de Yaoundé

Présentation : La nécessité de la revalorisation de l'enseignant du secteur privé au Cameroun suivie d’une période de questions, commentaires

David Iléba, professeur, Faculté de philosophie, UCAC


9:15 à 9:45 HAE | 14:15  à 14:45 heure de Yaoundé 

Présentation : Quelles compétences pour quelles directions d’école ? Questionner l’influence du capital social pour repenser l’accès à la direction d’école suivie d’une période de questions, commentaires

Marthe Foka, étudiante au doctorat, Faculté d’éducation, uO


9 :45 à 10:15 HAE | 14:45  à 15:15 heure de Yaoundé 

Présentation : Professionnalisation des enseignements: Opérationnalité au risque des projets globaux de l'éducation, suivie d’une période de questions, commentaires

Forbi Kizito Stephen, professeur, Faculté de philosophie. UCAC


10:15 à 10:45 HAE | 15:15  à 15:45 heure de Yaoundé 

Présentation : La diversification des pratiques d’enseignement et d’apprentissage et les défis émergents, suivie d’une période de questions, commentaires

Carolina Ruminot, professeure adjointe, Faculté d’éducation, uO


10:45 à 11:00 HAE | 15:45  à 16:15 heure de Yaoundé 

Mot de la fin du symposium 

Nathalie Bélanger et Siméon Essama

 



 

Présentatrices et présentateurs

Nathalie Bélanger est professeur titulaire à la Faculté d'éducation de l’Université d’Ottawa et titulaire de la Chaire de recherche en éducation et francophonie. Ses intérêts de recherche et d'enseignement portent sur les approches sociologiques en éducation et sur les thèmes de l'égalité/équité, les minorités, la francophonie, l'enfance en difficulté, les perspectives ou représentations des enfants et apprenants et les rapports école/famille/communauté.

Éliane Dulude est professeure adjointe à la Faculté d'éducation de l’Université d’Ottawa. Elle s’intéresse aux enjeux liés aux politiques éducatives et leur implantation au niveau du conseil scolaire et des écoles, les réformes curriculaires et pédagogiques et leur impact sur les pratiques. Récemment, elle s’intéresse à l'intersection des systèmes d’imputabilité et de reddition de compte, de l'utilisation des données et de l'équité afin de mieux comprendre la complexité, les défis et les contradictions qu'ils représentent pour les leaders scolaires dans leur travail quotidien.

Siméon Essama Owono est docteur en éducation de l’Université d’Ottawa.  Il est actuellement enseignant permanent à l’Université Catholique d’Afrique Centrale et Vice-Doyen de la Faculté de Philosophie. Il dirige le Centre de Recherche en Education pour l’Afrique Centrale (CREAC). Ses intérêts de recherche portent sur les droits de l’enfant dans la relation éducative, l’ethnographie de l’école, l’éducation à la citoyenneté, et les politiques de l’éducation.

Marthe Foka est doctorante à la Faculté d'éducation de l’Université d’Ottawa.

Stephen Kizito Forbi est docteur en Philosophie de l’Education (Fordham University, New York). Il est Professeur et Ancien Doyen de la Faculté de Philosophie de l’Université Catholique d’Afrique Centrale. Ses principaux champs de recherche portent sur l’Anthropologie philosophie de l’Education, la politique et la sociologie éducative. Il est coordonnateur d’INTREPED, une unité de recherche interdisciplinaire en philosophie et en éducation.

David dit Guillaume Ileba est docteur en épistémologie et logique de l’Université de Yaoundé 1. Il est Enseignant permanent de la Faculté de Philosophie de l’UCAC, Ancien Coordonnateur du 1er cycle et Ancien Vice Doyen. Ses intérêts de recherche portent sur l’épistémologie et l’éducation.

Claire Mengue est docteure en sciences de l’éducation de l’Université pontificale salésienne (Rome, Italie). Enseignante permanente à la Faculté de Philosophie, elle a été coordonnatrice de l’option Philosophie de l’éducation. Ses intérêts de recherche portent sur la pédagogie africaine, la pensée de l’Eglise Catholique sur l’éducation.

Carolina Ruminot est professeure adjointe à la Faculté d'éducation de l’Université d’Ottawa. Elle mène des recherches dans l'enseignement des mathématiques. Elle a eu son doctorat en didactique des mathématiques dans le laboratoire André Revuz, Université Paris Diderot. Elle compte avec 10 ans d’expérience en tant qu’enseignante d’élèves et d’adultes, au Canada, en France et au Chili. 

Haut de page