Solidaire contre le racisme : une année d’action 2020-2021

Publié le vendredi 16 octobre 2020

Solidaire contre le racisme, Faculté de l'éducation, PANDC coups de pinceau logo uOttawa

Saisissant une occasion sans précédent de créer le changement, la Faculté d'éducation de l'Université d'Ottawa lance aujourd'hui le projet Solidaire contre le racisme : une année d'action 2020-2021.

 

Nous reconnaissons les nombreux appels lancés par une large coalition de la population étudiante, de membres du corps professoral et du personnel administratif, de partenaires et du grand public pour contribuer à l'action en faveur de la justice raciale et pour lutter contre le racisme anti-Noirs et d'autres racismes dans notre Faculté, notre Université et la société. Nous sommes à l'écoute et nous apprenons - des pétitions en ligne, des courriers électroniques et des lettres, aux protestations d'enseignants, et à la grève du corps enseignant pour la justice raciale - et nous nous engageons à agir pour un changement durable. Nous nous joignons au recteur de l'Université pour soutenir les Noirs, les Autochtones et les personnes de couleur au sein de notre communauté élargie.

 

L'équité et la justice sociale sont des aspects clés de notre plan stratégique, et cela inclut des actions contre le racisme anti-Noirs. Au cours de l'année écoulée, nous avons pris des mesures importantes, notamment la création du comité de l'équité, de la diversité et de l'inclusion, composé d'étudiantes et étudiants, d’un membre du personnel administratif et des membres du corps professoral, afin d'assurer le leadership en matière d'équité et de justice raciale. Entre autres mesures, la Faculté a également adopté officiellement la Décennie des Nations unies pour les personnes d’ascendance africaine.

 

En lançant cette année d'action, nous serons guidés par trois principes : L'action, et non l'étude du problème; l'engagement avec les parties concernées, y compris la population étudiante, le personnel et les partenaires de la communauté dans l'élaboration de notre plan d'action à long terme; et la prise en compte du surcroît de travail et du coût émotionnel que les Noirs, les Autochtones et les personnes de couleur de notre communauté peuvent involontairement supporter.

 

L'année d'action pour la justice raciale comporte trois dimensions :

 

- Nous nous engagerons auprès de notre communauté, grâce à des panels virtuels, des opportunités d'apprentissage, et des efforts de communication concentrés à la fois sur la sensibilisation et l'information.

- Nous identifierons ce que nous devons changer, en examinant nos politiques et nos procédures, et en recherchant les meilleures pratiques dans les différentes régions du pays.

- Parce que nous ne pouvons pas attendre, nous allons mettre en place quelques mesures immédiates, notamment une formation sur l'antiracisme pour le personnel enseignant, des cours facultatifs supplémentaires dans nos programmes et un nouveau microprogramme sur l'éducation antiraciste.

 

Ensemble, nous pouvons tracer la voie pour la justice raciale à la Faculté d’éducation, à l’Université d’Ottawa, dans nos écoles, nos collectivités et notre société.

Haut de page