Quoi faire en cas de difficulté

Il arrive parfois que des difficultés se manifestent lors d’un stage. En tant qu’enseignante accompagnatrice ou enseignant accompagnateur (EA) ou en tant que stagiaire, vous pouvez compter sur le fait qu’une démarche est proposée pour y faire face dans la transparence et dans la collaboration.
 
Il est important de noter que l’émission d’un avis de difficulté est une démarche importante comportant la mise en place d’un plan d’amélioration. Le but visé est d’appuyer l’amélioration de la pratique en stage. Lorsque des difficultés se présentent, il est essentiel de ne pas hésiter à émettre un tel avis. Cette démarche ne signifie pas en soi qu’il y a un échec, mais vise à indiquer qu’il y a une ou des difficultés auxquelles on doit porter une attention particulière. Si l’amélioration souhaitée ne se concrétise pas, les raisons d’un échec éventuel seront d’autant plus claires. La direction du programme désire que la/ le professeur conseiller soit impliqué le plus rapidement possible lorsqu’une difficulté se présente pendant le stage afin de pouvoir accompagner la/ le stagiaire, le personnel enseignant accompagnateur et l’école si la situation nécessite un avis de difficulté ou un arrêt de stage. Il est donc essentiel que l’EA communique dès que possible avec le professeur conseiller en cas de difficulté.
 
La direction du programme désire que la professeure conseillère ou le professeur conseiller soit impliqué le plus rapidement possible lorsqu’une difficulté se présente pendant le stage afin de pouvoir accompagner la/ le stagiaire, le personnel enseignant accompagnateur et l’école si la situation nécessite un avis de difficulté ou un arrêt de stage. Il est donc essentiel que le personnel enseignant accompagnateur communique avec cette personne dès que des difficultés se manifestent.
 
Nous avons remarqué que les démarches d’amélioration qui découlent d’un avis de difficulté ont souvent permis à nos stagiaires de s’améliorer et de devenir d’excellents pédagogues au bout du compte. C’est dans cet esprit que la démarche suivante est proposée.
 

Stage 1 et stage 2

1ère évaluation formative: Évaluation de progrès 1 (vendredi-3e semaine)

  • Le personnel enseignant accompagnateur communique avec la professeure conseillère ou le professeur conseiller s’il décèle une difficulté avec l’écoute, la disponibilité et/ou l’engagement du stagiaire. La professeure conseillère ou le professeur conseiller sera alors en mesure d’apporter un appui.
Discussion et décision : Stage d’insertion scolaire (stage 1 seulement).
  • Suite à l’évaluation de progrès 1 et selon les besoins du ou de la stagiaire, le personnel enseignant accompagnateur en consultation avec la ou le professeur conseiller, la coordonnatrice ou le coordonnateur des stages, la direction du programme ou son délégué, s’il y a lieu, peuvent discuter du besoin d’approuver un stage d’insertion scolaire qui viserait à pallier un manque de familiarité avec le contexte scolaire francophone ontarien.
  • Ce stage ne sera pas évalué mais aura comme objectif de faire vivre la même expérience de la pratique de l’enseignement à la ou au stagiaire selon un rythme et des attentes personnalisées.
  • Le stage sera repris à la fin du programme régulier.
Avis de difficulté/Plan d’amélioration (au besoin) (3e semaine)
  • L’enseignante ou l’enseignant accompagnateur communique avec la professeure conseillère ou le professeur conseiller si des difficultés se présentent lors de la pratique, durant la 3e semaine ou auparavant, afin d’obtenir l’appui nécessaire. Ils pourront, conjointement, présenter un avis de difficulté à la ou au stagiaire en identifiant les défis à relever ainsi que les stratégies à mettre en oeuvre dans un laps de temps approprié. La direction du programme désire que la professeure conseillère ou le professeur conseiller cosigne l’avis de difficulté afin d’accompagner l’enseignante ou l’enseignant dans cette difficile prise de décision. 
  • Cette démarche permettra à la ou au stagiaire de pouvoir s’améliorer avant son évaluation de progrès 2 à la fin de la 6e semaine.
  • La/le stagiaire fait parvenir une copie à sa professeure conseillère ou son professeur conseiller.
  • La professeure conseillère ou le professeur conseiller fait parvenir une copie du formulaire dûment signé à la coordonnatrice ou au coordonnateur des stages à titre d’information qui le partagera avec la direction et direction adjointe du programme.
Lien vers le formulaire d’avis de difficulté
 
Avis de difficulté/Plan d’amélioration : suivi de l’évaluation de progrès 1 (au besoin)
  • Si un avis de difficulté a été remis à la ou au stagiaire lors de l’évaluation de progrès 1 à la 3e semaine, ou avant, et qu’il y a eu un progrès remarquable, l’enseignante ou l’enseignant accompagnateur devrait enlever l’avis de difficulté et en informer la professeure conseillère ou le professeur conseiller.
  • Si un avis de difficulté a été remis à la ou au stagiaire lors de la 3e semaine et qu’il n’y a pas eu le progrès attendu, l’avis de difficulté est réexpliqué à la ou au stagiaire en présence de la professeure conseillère ou du professeur conseiller.
Nouvel avis de difficulté (au besoin) (5e semaine)
  • Si des difficultés se présentent lors de la pratique autonome et/ou en pratique guidée, durant la 4e et/ou 5e semaine, l’enseignante ou l’enseignant accompagnateur devrait communiquer avec la professeure conseillère ou le professeur conseiller afin d’obtenir l’appui nécessaire. Ils pourront, conjointement, présenter un avis de difficulté à la ou au stagiaire en identifiant les défis à relever ainsi que les stratégies à mettre en oeuvre dans un laps de temps approprié. La direction du programme désire que la professeure conseillère ou le professeur conseiller cosigne l’avis de difficulté afin d’accompagner l’enseignante ou l’enseignant dans cette difficile prise de décision.
  • Cette démarche permettra à la ou au stagiaire de pouvoir s’améliorer lors de la 6e semaine avant son évaluation sommative lors de la 7e semaine.
  • L’enseignante ou l’enseignant accompagnateur présente, discute et remet une copie à la ou au stagiaire.
  • La/le stagiaire fait parvenir une copie à sa professeure conseillère ou son professeur conseiller.
  • La professeure conseillère ou le professeur conseiller fait parvenir une copie du formulaire dûment signé à la coordonnatrice ou au coordonnateur des stages, à titre d’information, et celui-ci le partagera avec la direction et direction adjointe du programme.
Lien vers le formulaire d’avis de difficulté
 
Avis de difficulté/Plan d’amélioration (au besoin) (6e semaine)
Suivi de l’évaluation de progrès 2 (au besoin)
  • Si un avis de difficulté a été remis à la ou au stagiaire lors de l’évaluation de progrès 2 à la 5e semaine et qu’il y a eu un progrès remarquable, l’enseignante ou l’enseignant accompagnateur devrait enlever l’avis de difficulté et en informer la professeure conseillère ou le professeur conseiller.
  • Si un avis de difficulté a été remis à la ou au stagiaire lors de la 5e semaine et qu’il n’y a pas eu le progrès attendu, l’avis de difficulté est réexpliqué à la ou au stagiaire en présence de la professeure conseillère ou du professeur conseiller.
Nouvel avis de difficulté (au besoin) (6e semaine)
  • Si des difficultés se présentent lors de la pratique autonome et/ou en pratique guidée, durant la 6e semaine, l’enseignante ou l’enseignant accompagnateur devrait communiquer avec la professeure conseillère ou le professeur conseiller afin d’obtenir l’appui nécessaire. Ils pourront, conjointement, présenter un avis de difficulté à la ou au stagiaire en identifiant les défis à relever ainsi que les stratégies à mettre en oeuvre dans un laps de temps approprié. La direction du programme désire que la professeure conseillère ou le professeur conseiller cosigne l’avis de difficulté afin d’accompagner l’enseignante ou l’enseignant dans cette difficile prise de décision.
  • Cette démarche permettra à la ou au stagiaire de pouvoir s’améliorer avant son évaluation sommative.
  • L’enseignante ou l’enseignant accompagnateur présente, discute et remet une copie à la ou au stagiaire.
  • La/le stagiaire fait parvenir une copie à sa professeure conseillère ou son professeur conseiller.
  • La professeure conseillère ou le professeur conseiller fait parvenir une copie du formulaire dûment signé à la coordonnatrice ou au coordonnateur des stages à titre d’information qui le partagera avec la direction et direction adjointe du programme.
Lien vers le formulaire d’avis de difficulté
 
Évaluation sommative (dernière journée du stage)
  • Par l’enseignante ou l’enseignant accompagnateur, portant sur les leçons et la gestion des routines de la salle de classe, lors de la prise en charge complète.
Décision :
  • Par l’enseignante ou l’enseignant accompagnateur, avec l’appui de la professeure conseillère ou du professeur conseiller si nécessaire, de la réussite ou de l’échec du stage. 
  • L’enseignante ou l’enseignant accompagnateur présente, discute, fait signer et remet une copie de l’évaluation sommative au stagiaire.
  • La/le stagiaire fait parvenir une copie à sa professeure conseillère ou son professeur conseiller et au bureau des stages pour son dossier universitaire. (stage1@uottawa.ca).
  • La/le stagiaire s’assure d’avoir fait parvenir une copie des 2 formulaires d’évaluation de progrès ainsi que le formulaire d’évaluation sommative au bureau des stages à la fin du stage. Sinon, son dossier universitaire ne sera pas complet et elle ou il ne pourra pas recevoir sa note finale.
Haut de page